Disclaimer: You are using Google Translate. The ICESCO is not responsible for the accuracy of the information in the translated language .

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Lors de la Conférence générale de l’UNESCO : L’ICESCO appelle les organisations internationales à assumer leur rôle pour assurer un avenir meilleur à l’humanité

    11 novembre 2023

    Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a appelé les organisations internationales à anticiper l’avenir en ouvrant ses portes aux jeunes méritants et en suscitant leur confiance et leur ambition de construire une vie décente. Il a souligné que la réalisation de ce noble objectif nécessite davantage d’équité, sans laquelle la paix ne prévaudra pas dans le monde.

    Il s’agit de l’allocution qu’il a prononcée à la 42ème session de la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), tenue ce samedi 11 novembre 2023 au siège de celle-ci à Paris, en présence de ministres et de délégations des États membres ainsi que de représentants d’organisations internationales et régionales et de la société civile.

    Dr AlMalik a précisé que la méfiance qui prévaut dans le monde et l’aspiration à un avenir meilleur que nous méritons tous reflètent la nécessité croissante pour les organisations internationales de jouer leur rôle dans la promotion de la vie et la préservation des mécanismes de paix et de coexistence, notant que la culture, les sciences et l’éducation demeurent les outils les plus puissants pour atteindre cet objectif. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, l’ICESCO et l’UNESCO s’engagent ensemble sur les chemins de la paix en faisant de l’équité un phare rayonnant dans un monde en pleine mutation.

    Le Directeur général de l’ICESCO a souligné que les comportements contraires à l’humanité et à la civilisation soulèvent des questions sur le rôle des organisations internationales, en se demandant : « Comment pouvons-nous, étant l’élite mondiale en matière de sciences, de culture et d’éducation, regarder les enfants, les mères et les personnes âgées droit dans les yeux alors qu’ils subissent les pires formes de bombardement, de destruction et de terrorisme ? Que dire aujourd’hui aux restes des victimes à Gaza alors que dans tous nos discours nous revendiquons notre attachement à la paix ? De quel civisme faut-il parler tandis que nous fermons les yeux devant l’injustice de l’homme envers son prochain ?

    Dr AlMalik a conclu son allocution en soulignant que dans de telles circonstances, les organisations internationales doivent assumer leurs responsabilités et se porter garantes de l’avenir de l’humanité, afin que nous puissions aller de l’avant en toute confiance, là où la dignité humaine demeure la ligne de démarcation entre ceux qui méritent la vie et ceux qui ne la méritent pas.

    Articles les plus récents