Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    L’ICESCO et le ministère égyptien de l’Éducation examinent le renforcement de leur coopération

    9 octobre 2023

    Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), et Dr Reda Hegazy, ministre égyptien de l’Éducation et de l’Enseignement technique, ont examiné le renforcement de la coopération entre l’ICESCO et le ministère dans le renforcement des capacités des enseignants et le développement de leurs compétences pour accompagner l’évolution des applications technologiques, ainsi que leur mise à profit dans le développement du processus éducatif.

    Lors de cette rencontre, tenue dimanche 8 octobre 2023 au siège du ministère dans la Nouvelle capitale administrative, les deux parties ont examiné les étapes de mise en œuvre et l’ouverture des candidatures au programme de formation pour les certificats internationaux des jeunes enseignants, et ce, à l’occasion de la grande célébration internationale coorganisée par l’ICESCO et le ministère pour le lancement de « l’Année de la jeunesse de l’ICESCO », sous le patronage de S.E. le Président Abdelfattah Al-Sissi.

    Dr AlMalik a souligné la volonté de l’ICESCO de poursuivre la coopération fructueuse avec l’Égypte dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture, en évoquant l’importance de l’Égypte parmi les pays du monde islamique. C’est ainsi que ce pays sera le point de départ de la mise en œuvre de cet ambitieux programme visant à consolider les capacités des enseignants.

    Pour sa part, Dr Hegazy a expliqué que l’objectif principal du programme est de doter les enseignants des compétences et aptitudes nécessaires aux succès du processus d’enseignement et d’apprentissage, ajoutant que ledit programme comprendra 15 modules de formation.

    Au cours de la réunion, il a été convenu d’accorder des subventions aux dix meilleurs enseignants du programme, et de poursuivre la coordination entre le ministère et l’ICESCO afin d’établir les mécanismes de mise en œuvre y afférents.

    La réunion s’est déroulée en présence de M. Sayed Al-Absi, Secrétaire général adjoint de la Commission nationale égyptienne pour l’éducation, les sciences et la culture, et de Mme Sally Mabrouk, Directrice du Cabinet du Directeur général de l’Organisation, en plus de dirigeants du ministère égyptien de l’Éducation et de l’Enseignement technique.

    Articles les plus récents