Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    La 3ème édition de la Conférence internationale sur la lutte contre l’extrémisme violent formule un ensemble de recommandations

    16 novembre 2023

    Au bout de deux jours de séances de travail, de partage d’expériences et de riches discussions, la 3ème édition de la Conférence internationale sur la lutte contre l’extrémisme violent a formulé au terme de ses travaux un ensemble de recommandations. Le but est de contribuer à l’élaboration d’une approche innovante fondée sur le savoir scientifique afin de lutter contre le phénomène d’extrémisme violent au niveau mondial. Parmi ces recommandations figurent la nécessité de faire face aux menaces électroniques et matérielles qui ciblent les enfants et les jeunes en vue de les recruter, attirer l’attention sur les nouvelles formes que prend l’extrémisme pour exploiter des innocents et former des groupes qui menacent la stabilité des régimes légitimes, et soumettre un rapport détaillé sur les résultats de la Conférence au Comité contre le terrorisme relevant du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

    Les recommandations appellent également à mener une étude qui regroupe les thèses traitant de l’extrémisme violent, et à exhorter la communauté internationale à réagir sérieusement et de toute urgence aux violences injustifiées ayant entraîné la destruction des installations sanitaires et humanitaires et la mort de milliers d’innocents dans la bande de Gaza, ce qui menace de contrecarrer les efforts de lutte contre l’extrémisme.

    La Conférence avait également salué les réalisations du Royaume du Maroc en matière de lutte contre l’extrémisme violent, qui reflètent une expertise humaine applicable dans le traitement de ce phénomène.

    Les travaux de la deuxième journée de la Conférence ont débuté par une séance sur le rôle du savoir dans la lutte contre l’extrémisme, à laquelle ont participé des responsables, des experts et des chercheurs de plusieurs pays. La deuxième séance a été consacrée à l’échange d’expériences nationales et internationales tirées des programmes de lutte contre l’extrémisme et de réhabilitation, et aux discussions sur les expériences de plusieurs pays dans la lutte contre l’extrémisme. La troisième séance était axée sur « L’utilisation de la technologie et de l’intelligence artificielle dans l’extrémisme et les mesures de précaution ». La séance finale a portr sur l’échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de gestion du retour des combattants étrangers et de leurs familles.

    Il convient de rappeler que la 3ème édition de la Conférence internationale sur la lutte contre l’extrémisme violent a été organisée les 14 et 15 novembre 2023 au siège de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) à Rabat, par l’Observatoire marocain sur l’extrémisme et la violence (OMEV), en partenariat avec l’ICESCO, et en collaboration avec la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) au Royaume du Maroc, la Rabita Mohammedia des Oulémas et le Policy Center for the New South (PCNS).

    Articles les plus récents