Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    L’ICESCO organise un atelier international sur les dernières techniques d’analyse du génome humain                                           

    28 septembre 2023

    Le Secteur des Sciences et de la Technologie à l’Organisation du Monde islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), en partenariat avec le centre INTERGEN pour la recherche génétique en Türkiye et plusieurs universités pakistanaises, a organisé le premier atelier international de l’ICESCO sur l’analyse des données de séquençage de nouvelle génération. L’objectif de cet atelier est de renforcer les compétences en matière d’analyse du génome humain en exploitant les technologies modernes et innovantes, et de développer les compétences des professionnels de la santé dans les États membres de l’ICESCO.                                                                                                

    L’atelier, qui s’est tenu ce jeudi 28 septembre 2023 via visioconférence, avait pour thème : « Renforcement des compétences mondiales en génomique pour l’avenir ». Il a réuni plus de 500 participants, notamment des médecins, des techniciens de laboratoire, des étudiants en médecine et des chercheurs intéressés par les méthodes de traitement des données génomiques.                                                          

    L’atelier visait à familiariser les participants avec l’analyse des données de séquençage de nouvelle génération, considéré comme l’avenir du domaine médical. Il s’agit d’une solution pour rendre les données génomiques plus accessibles et exploitables dans les soins de santé. L’analyse des données massives en génomique médicale permet aux chercheurs et aux scientifiques spécialisés en génétique d’analyser le génome humain des patients, non seulement pour diagnostiquer les causes génétiques des maladies, mais aussi pour rechercher les meilleures méthodes de traitement.                                                                                               

    Dans son allocution lors de la séance d’ouverture, Dr Raheel Qamar, Chef du Secteur des Sciences et de la Technologie de l’ICESCO, a souligné l’importance de soutenir la « formation de la main-d’œuvre                   mondiale en génomique pour l’avenir » à l’ère des technologies génomiques avancées, et d’intégrer cette main-d’œuvre dans la médecine de précision basée sur le génome et la recherche scientifique dans ce domaine. Il a également salué les efforts déployés par les États membres de l’ICESCO pour renforcer la coopération en la matière.                                     

    De son côté, Prof. Dr Serdar Ceylaner, du Centre INTERGEN, a souligné l’importance de former la main-d’œuvre à l’analyse des données massives de séquence de nouvelle génération et de l’utiliser dans les soins de santé dans les États membres de l’ICESCO.                                                                                              

    La séance d’ouverture a été suivie d’un atelier intensif animé par Dr Haldun Dogan, du Centre INTERGEN, en vue de transmettre aux participants les connaissances et compétences nécessaires pour atteindre des niveaux avancés dans l’analyse des données de séquençage de nouvelle génération.                                     

    Articles les plus récents