Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    La Conférence des ministres de la Culture dans le monde islamique publie un communiqué de solidarité avec le Royaume du Maroc et l’État de Libye

    27 septembre 2023

    La 12ème Conférence des ministres de la Culture dans le monde islamique, tenue par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) et accueillie à Doha par l’État du Qatar, représenté par son ministère de la Culture, a publié un communiqué de solidarité avec le Royaume du Maroc suite au séisme d’Al Haouz et des régions voisines, et avec l’État de Libye suite aux inondations survenues à Derna et dans les régions de l’Est, dans le cadre de la Déclaration de Doha « Vers le renouvellement de l’action culturelle dans le monde islamique ».

    Publié ce mardi 26 septembre 2023, le communiqué a présenté ses sincères condoléances aux dirigeants, gouvernements et peuples des deux pays, en rendant hommage à la mémoire des victimes du séisme et des inondations et en souhaitant prompt rétablissement aux blessés.

    Le communiqué a également souligné l’initiative de l’ICESCO d’envoyer deux caravanes humanitaires vers les zones du séisme au Maroc, la contribution de son personnel au compte spécial des dons de solidarité avec les victimes dudit séisme, ainsi que la pleine disposition de l’Organisation à coopérer avec les autorités marocaines et libyennes compétentes pour fournir soutien et assistance dans l’évaluation des dommages causés à certains sites archéologiques des deux pays, en plus de leur restauration et entretien.

    Le communiqué a par ailleurs exprimé l’entière prédisposition la Conférence à coopérer avec les autorités compétentes des deux pays pour leur apporter l’appui nécessaire dans ses domaines de compétence, soulignant la nécessité de renforcer la coordination entre les États membres, à travers l’ICESCO, et de former des comités et observatoires conjoints qui seront chargés de mettre en place des plans anticipatifs basés sur la technologie moderne. Le but est de faire face aux dangers prévus et d’en réduire les répercussions sur les activités culturelles et les sites patrimoniaux.

    Articles les plus récents