Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Lancement du Réseau des experts en sciences humaines et sociales de l’ICESCO

    4 mai 2023

    L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) et la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI) ont lancé le « Réseau des experts en sciences humaines et sociales » qui vise à connecter les différents acteurs de ce domaine de l’intérieur et de l’extérieur du monde islamique, à comprendre les transformations sociales et à améliorer les stratégies, les politiques et les programmes pour créer le capital humain.

    Le lancement a eu lieu mercredi 3 avril 2023 au siège de l’ICESCO à Rabat, en présence de hauts responsables, d’universitaires, de penseurs et d’experts en sciences humaines et sociales.

    Dans son allocution d’ouverture, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, a souligné que les défis auxquels le monde fait face mettent en évidence le besoin urgent de solutions innovantes pour combler les écarts et créer des sociétés plus équitables et inclusives. Il a également indiqué que l’initiative de lancer le réseau d’experts en sciences humaines et sociales de l’ICESCO est une bonne représentation de la mission de l’Organisation, visant à être un phare d’expertise qui contribue à éclairer la voie vers la création et le renforcement du capital humain dans ses États membres.

    Et d’ajouter que l’ICESCO a pour objectif, grâce à ce réseau, d’exploiter l’expertise accumulée et partager les meilleures pratiques pour appliquer les sciences humaines et sociales, et faciliter la coopération et la coordination entre experts, universitaires et chercheurs, soulignant la nécessité de fournir aux décideurs les dernières connaissances pour les guider vers la prospérité et le progrès.

    Dans un message enregistré, Dr Patrick Mouguiama-Daouda, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert de la Technologie et de l’Éducation nationale en République gabonaise, a dit que les sciences humaines et sociales revêtent désormais une grande importance et touchent plusieurs domaines. Il a aussi précisé que le Réseau apporterait un nouvel esprit pour soutenir la recherche dans ce domaine afin de comprendre les transformations que connaissent nos sociétés et de trouver des solutions à de nombreux défis.

    Par ailleurs, Mme Ramata Almamy Mbaye, Cheffe du Secteur des Sciences humaines et sociales de l’ICESCO, a souligné que cette initiative vise à renforcer l’échange d’expériences pour contribuer à développer une compréhension commune des transformations sociales.

    Ensuite, ont eu lieu les séances de discussions qui portèrent sur les évolutions rapides du monde et les moyens d’y répondre grâce aux sciences humaines et sociales ; le rôle des sciences humaines et sociales dans l’élaboration des politiques publiques ; les sciences humaines et sociales et l’intelligence artificielle ; et la relation entre les sciences humaines et sociales et le domaine de la prospective stratégique.

    Articles les plus récents