Disclaimer: You are using Google Translate. The ICESCO is not responsible for the accuracy of the information in the translated language .

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Examen des derniers développements de la coopération entre l’ICESCO et le Gabon dans plusieurs domaines

    27 septembre 2022

    L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a tenu une réunion avec une commission composée de hauts responsables de plusieurs ministères de la République gabonaise, afin de mettre au point des programmes et initiatives conjoints visant à développer la coopération entre ICESCO et le Gabon.

    Au cours de la réunion, qui s’est tenue lundi 26 septembre 2022 par visioconférence, des propositions de programmes et de projets à mettre en œuvre conjointement ont été discutées, notamment ceux liés au renforcement des capacités des femmes, des jeunes et des groupes vulnérables, au dialogue civilisationnel, à la promotion de la paix, à l’encouragement de la recherche scientifique par la création de chaires scientifiques de l’ICESCO dans les universités gabonaises, à l’éducation de qualité pour tous, à la préservation du patrimoine et à la valorisation de la culture locale dans le but de contribuer à l’atteinte tant des objectifs de développement durable que des objectifs stratégiques de l’ICESCO.

    L’ICESCO a été représentée lors de cette réunion par Mme Ramata Almamy Mbaye, cheffe du Secteur des Sciences sociales et humaines, par M. Mohamed Hedi Shili, chef du Département des Affaires juridiques et des Normes internationales, et par Mme Jihane El Assimi, responsable comptable au Département des Affaires financières, tandis que de la Commission gabonaise comprenait M. Serge Kratha, directeur de cabinet du ministre gabonais de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert de Technologie et de l’Éducation nationale, et les représentants de la Commission nationale gabonaise pour l’éducation, les sciences et la culture, du Ministère du Budget et des Comptes publics, du Ministère des Sports et du Ministère du Commerce et des petites et moyennes Entreprises.

    Articles les plus récents