Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Le Directeur général de l’ICESCO rencontre la ministre gabonaise de l’Économie à Libreville

    6 octobre 2021

    Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), s’est entretenu avec Mme Nicole Jeanine Lydie Roboty, ministre de l’Économie de la République gabonaise, pour examiner les moyens de développer la coopération entre l’ICESCO et le Gabon en matière d’appui et de financement des projets détenus par les jeunes et femmes entrepreneurs, le but étant de contribuer à la réalisation du développement économique et social.

    Au cours de cette rencontre, tenue le 5 octobre 2021 au siège du ministère à Libreville, le Directeur général a salué le développement que connait la République du Gabon et salué les efforts du Ministère dans la réussite des politiques de développement, soulignant que l’ICESCO accorde la priorité aux États membres africains, que ce soit dans la mise en œuvre des projets et programmes dont ils ont besoin ou en termes de leur représentation par des experts et directeurs au sein de l’équipe de travail de l’Organisation.

    Il a indiqué que l’ICESCO œuvre dans sa nouvelle vision à être un phare de rayonnement civilisationnel et un foyer d’expertise qui contribue à la transition de ses États membres vers une ère d’intelligence artificielle et de technologies avancées, et que l’Afrique restera au centre des préoccupations et une priorité absolue pour l’Organisation.

    Pour sa part, la ministre gabonaise de l’Économie a exprimé sa joie de coopérer avec l’ICESCO et de formuler des politiques de développement pour améliorer la vie des citoyens gabonais, et ce, à travers l’appui à des projets visant à renforcer les capacités et à former les femmes et les jeunes au leadership, à l’intelligence et aux technologies modernes.

    Articles les plus récents