Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    L’ICESCO tient la 7ème session du Programme de formation en leadership pour la paix et la sécurité

    1 septembre 2021

    L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a tenu, mardi 31 août 2021 par visioconférence, la 7ème session du Programme de formation en leadership pour la paix et la sécurité, sous le thème : “Paix et sécurité 360 : Explorer les multiples dimensions de la construction de la paix”, et ce, en partenariat entre l’ICESCO, le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb, la Conférence des ministres de l’Éducation de la Francophonie (CONFEMEN) et la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES). Ce programme a pour objectif de former et qualifier les jeunes au leadership, vu qu’ils sont la base du changement pour la paix et l’édification des sociétés que nous voulons.

    Au début de la séance inaugurale, Mme Ramata Almamy Mbaye, Directrice du Secteur des Sciences humaines et sociales, a souhaité la bienvenue aux participants à cet évènement, et souligné que ce programme vise à explorer les multiples dimensions de la construction de la paix et de la sécurité et à renforcer les mécanismes à même de les consolider de manière intégrée et globale. Elle a aussi affirmé sa confiance dans la capacité des jeunes compétences des États membres de l’Organisation à construire les sociétés que nous voulons.

    Dans son discours d’ouverture, Mme Fahmida Faiza, membre dudit Programme (promotion 2021) issue de la République du Bangladesh, a salué cette initiative s’intéressant aux femmes et aux jeunes en tant que bâtisseurs de la sécurité et de la paix, appelant à unifier et à intensifier les efforts pour renforcer les capacités des jeunes à faire face aux défis, en particulier dans les zones faisant l’objet de conflits intenses.

    De son côté, Mme Fadimatou Ousmanou, membre du Programme (promotion 2021) issue de la République du Cameroun, s’est félicitée de sa participation à cet évènement, et souligné que le Programme permet aux femmes et aux jeunes d’acquérir des mécanismes afin de contribuer à la construction de la paix et de la sécurité dans le monde islamique.

    Lors de la première séance, Dr Raheel Qamar, Directeur du Secteur des Sciences et de la Technologie à l’ICESCO, a fait un exposé sur la protection de l’environnement et la sécurité, dans lequel il a souligné la nécessité d’invoquer la dimension environnementale et écologique dans la construction de la paix et la sécurité. Pour sa part, M. Ousmane Bachir Dème, Expert à la Banque mondiale, a fait une présentation intitulée : « Paix et Sécurité : Perspective de la gouvernance des ressources naturelles », suivie d’un exposé, sous le thème : « Démographie, paix et sécurité : leçons apprises du Sahel » de M. Wali Cissé, au nom de M. Edouard Talnan, Conseiller régional du FNUAP.

    La deuxième séance a connu la présentation de différents exposés, respectivement par Dr Abdoulkadre Ado, Professeur à l’Université d’Ottawa au Canada, sur les « Dimensions économiques de la paix et de la sécurité » ; M. Hassan Sandabagno, du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale de l’Organisation « Action contre la Faim », sur la sécurité alimentaire et la paix ; et Dr Mahamat Abba Ousman, Expert au Secteur de la Culture et de la Communication de l’ICESCO, sous le thème : « Paix et sécurité : une perspective culturelle ». Dr Ahmed Bouazzaoui, Professeur à l’Université Mohammed V de Rabat, a clôturé cette séance par une présentation détaillant les dimensions psychosociales de la paix et de la sécurité.

    Il convient de préciser que le Programme de l’ICESCO de formation en leadership pour la paix et la sécurité se déroule sous forme de sessions de formation virtuelles de 10 unités portant sur les questions de paix, où les jeunes participants constitueront le réseau de l’ICESCO des jeunes et des femmes pour la paix.

    Articles les plus récents