Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Examen des programmes de coopération entre l’ICESCO et l’ICO

    15 juin 2021

    L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a tenu, lundi 14 juin 2021, une séance de travail à distance avec l’Organisation internationale du Chameau (ICO), pour examiner les axes de coopération entre les deux parties, mettre en place un plan stratégique de coopération concernant nombre de programmes et activités en matière de patrimoine civilisationnel et culturel lié aux chameaux, mener des études scientifiques en la matière, soutenir les métiers traditionnels et artisanaux y afférents et faire connaitre le patrimoine culturel du désert.

    Cette séance a été présidée par S.A. le Prince Sultan Bin Saud bin Mohammed, Vice-président de l’ICO, et Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO. Y ont également pris part S.A.R. le Prince Abdulrahman bin Khalid bin Musaad, Représentant du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de l’ICO, Dr Mubarak Al-Suwailem, Secrétaire général de cette organisation, et Dr Abdelilah Benarafa, Directeur général adjoint de l’ICESCO, en plus de conseillers et de chefs de secteur et de département à l’Organisation.

    A début de la réunion, S.A. le Prince Sultan Bin Saud a transmis aux participants les salutations et la gratitude de S.E. Cheikh Fahd bin Hithleen, Fondateur et Président du Conseil d’Administration de l’ICO.

    Lors de cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des clauses de l’Accord de partenariat signé entre les deux organisations en avril 2021, les deux parties ont examiné les axes de programmes et activités de coopération proposée ainsi que les plans de mise en œuvre à même de parvenir aux résultats escomptés desdits programmes. Il s’agit en particulier des programmes sur le patrimoine civilisationnel et culturel relatif aux chameaux et à la culture du désert, l’inscription de cet héritage sur la Liste du patrimoine immatériel dans le monde islamique, et la participation au Festival Roi Abdulaziz des chameaux et des courses de dromadaires, en plus de l’organisation de conférences, de colloques, de festivals et de salons dédiés aux chameaux.

    La séance de travail a également porté sur les études et recherches scientifiques que les deux parties mèneront conjointement, afin de protéger les races de chameaux, améliorer leur ADN à travers des recherches génétiques et augmenter la production de lait et de viande camélines, en vue de soutenir l’investissement dans ce domaine. Aussi a-t-il été convenu d’émettre nombre de publications, comme l’encyclopédie du chameau, et de faire connaitre le patrimoine y afférent, à travers l’élaboration, entre autres, de documentaires, de contenu numérique et d’histoires d’enfants, pour rapprocher les nouvelles générations du monde islamique de ce patrimoine, étant un symbole de fierté.

    Au terme de cette rencontre, ayant été marquée par de riches discussions et des idées et propositions pratiques, les deux parties ont souligné que cette coopération sera fructueuse, compte tenu de la complémentarité des visions et objectifs des deux organisations, notamment en matière de protection du patrimoine et de promotion de l’identité. De même, il a été convenu de tenir des réunions techniques bilatérales, pour entamer la mise en œuvre des programmes et activités convenus.

    Articles les plus récents