Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    Examen des perspectives de coopération entre l’ICESCO et Singapour

    12 août 2020

    Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), s’est entretenu hier 11 août en visioconférence avec M. George Goh, ambassadeur non résident de Singapour auprès du Royaume du Maroc. A cette occasion, les deux responsables ont examiné la coopération entre l’ICESCO et Singapour en matière d’éducation, de sciences et de culture.

    Au début de cette entrevue, Dr AlMalik a présenté la vision et stratégie d’action de l’ICESCO, reposant sur l’ouverture sur tous afin de servir les Etats membres et les communautés musulmanes partout dans le monde. Il a également évoqué la possibilité d’adhésion des Etats non membres à l’ICESCO en tant qu’observateurs et souligné que l’ICESCO a mis en place un nouveau régime dans ce sens, permettant à ces Etats de participer de manière effective aux diverses activités de l’Organisation. A cet égard, il a appelé Singapour à y adhérer en tant que membre observateur.

    Aussi, le Directeur général a passé en revue les principales réalisations de l’ICESCO pendant la pandémie de COVID-19, notamment les programmes et activités pratiques visant à soutenir les efforts des Etats membres les plus touchés, en matière de lutte contre les répercussions négatives de cette pandémie sur l’éducation, les sciences et la culture. Dans ce sillage, il a cité la « Coalition humanitaire globale », qui a connu le soutien et l’adhésion de plusieurs Etats, organisation et instances internationales ainsi que de donateurs, et dont les projets sont destinés à l’appui des communautés locales dans nombre de pays, en particulier dans le continent africain, en invitant Singapour à y adhérer.

    Pour sa part, l’ambassadeur singapourien s’est félicité de cette rencontre virtuelle, en soulignant l’intérêt de son pays pour coopérer avec l’ICESCO dans ses domaines de compétence, et ce, dans le cadre de l’action de Singapour visant à partager son expérience éducative largement réussie.

    Les deux parties ont convenu d’engager une action commune dans plusieurs domaines, y compris l’enseignement supérieur, en offrant des bourses aux étudiants des Etats membres des universités de Singapour, en promouvant la recherche scientifique et l’intelligence artificielle, auxquels l’ICESCO attache une grande importance.

    Articles les plus récents