Avis de non-responsabilité : vous utilisez Google Translate. L'ICESCO n'est pas responsable de l'exactitude des informations dans la langue traduite.

votre avis

Commentaires des utilisateurs

Dans l’ensemble, dans quelle mesure êtes-vous satisfait du site Web ?

    Extrêmement insatisfait Extrêmement satisfait

    En coopération entre l’ICESCO et l’Université arabe Naif pour les sciences sécuritaires : Lancement d’une série de conférences sur la gestion des crises et catastrophes

    20 avril 2020

    Le Directeur général de l’ICESCO : La pandémie de Corona exige l’adoption d’alternatives innovantes pour faire face aux crises

    Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a confirmé que la terrible catastrophe sanitaire, à laquelle le monde est actuellement confronté à la suite de la pandémie de Corona (COVID-19) qui a fait près de 2,5 millions de contaminés et plus de 165.000 décès, nous exige une action urgente et décisive et nous incite à travailler avec sérieux pour répondre à ces pandémies et crises. Pour ce faire, a-t-il ajouté, il convient d’adopter des méthodes nouvelles et innovantes et de se concentrer sur la sensibilisation, la formation, le renforcement des capacités et la consolidation des infrastructures nécessaires à même d’y faire face.

    Dans son allocution prononcée à la cérémonie d’ouverture de la série de conférences à distance sur le traitement des crises et catastrophes, lancées aujourd’hui, prévues pour deux jours et co-organisées par l’Université arabe Naif pour les sciences sécuritaires et l’ICESCO, Dr AlMalik a souligné que les études spécialisées ont confirmé que la fréquence des catastrophes et crises avait doublé ces dernières années et qu’elles s’était aggravées en termes de violence, de complexité et de dévastation. En effet, a-t-il précisé, les tremblements de terre, volcans, cyclones tropicaux, inondations et autres catastrophes naturelles ont causé de considérables pertes valant plusieurs milliards de dollars.

    Le Directeur général a remercié l’Université arabe Naif pour les sciences sécuritaires, représentée par son Président, Dr Abdulmajeed bin Abdullah Al-Bunyan, pour sa coopération avec l’ICESCO dans la tenue de ces conférences afin de débattre du traitement des crises et catastrophes ; l’un des sujets actuels les plus importants à la lumière de la pandémie de Corona (COVID-19).

    Il a souligné également que l’ICESCO, consciente de la gravité de cette situation, a lancé un programme ambitieux de gestion et de réduction des catastrophes dans le monde islamique pour la période de 2020-2024. Le programme vise à renforcer les capacités des Etats du monde islamique à faire face aux catastrophes en améliorant la gestion préventive des crises, en en réduisant les risques et en en traitant les impacts.

    Et de poursuivre en ces termes : « Pour contribuer à la lutte contre la propagation du virus à travers le monde, l’ICESCO a lancé un certain nombre d’initiatives pratiques dans ses domaines de compétence, dont notamment :

    • Initiative « Coalition humanitaire globale », à travers laquelle l’ICESCO vise à mettre en place une alliance internationale pour établir les mécanismes les plus efficaces d’intervention sur le terrain face à la pandémie de Corona et en limiter les effets actuels et futurs.

    • Lancement du Prix ICESCO pour la Lutte contre le nouveau Coronavirus (COVID-19), d’une valeur de 200.000 $US, en récompense à la personne qui aura découvert un traitement efficace ou vaccin préventif contre ce virus.

    • Création du « Foyer numérique de l’ICESCO » qui offre des contenus numériques didactiques, des plateformes de dialogue socioculturel et des contenus familiaux et de sensibilisation pour tous.

    • Soutien aux secteurs de l’éducation dans certains Etats membres avec des appareils et équipements technologiques, le but est d’assurer la continuité du processus éducatif pendant le confinement à travers la production de contenus numériques et leur diffusion en ligne.

    • Lancement d’une initiative d’apprentissage à distance pour les étudiants de la langue arabe non arabophones, à travers des cours vidéo et des plateformes interactives.

    • Fourniture de programmes par le biais de l’initiative « La culture à distance » pour développer les talents, libérer les énergies et les capacités créatives et artistiques des étudiants et des jeunes dans le monde islamique, et attribuer des prix d’encouragement dans divers domaines créatifs.

    • Soutien à la création d’unités de fabrication de désinfectants à faible coût et leur distribution aux citoyens dans certains Etats membres, et formation de groupes représentant les communautés locales à poursuivre ce travail.

    Le Directeur général a conclu son allocution en ces termes : « A travers ces initiatives et programmes, l’ICESCO confirme son rôle de chef de file parmi les autres organisations internationales dans la lutte contre les effets négatifs de la pandémie de Corona, dans ses domaines de compétence. Elle réitère toujours son engagement à poursuivre constamment les efforts de réduction des effets de ce virus sur la situation éducative, scientifique, culturelle, sociale et humanitaire dans les Etats membres, de même qu’elle leur fournira respectivement les moyens les plus efficaces pour soutenir leurs efforts en fonction des nouveaux développements. »

    Articles les plus récents